Le Bac Pro à 30 ans

partager:

Pour fêter les trente ans de ce diplôme, le Lycée des Bourdonnières organisait ce jeudi un temps d’échanges entre professionnels et lycéens pour souligner les atouts de ce parcours pédagogique. Un diplôme mis en place en 1985 par l’Education nationale, alors sous la tutelle de Jean-Pierre Chevènement.

Pour répondre alors à un besoin de formation dans les entreprises, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie (IUMM) demande au gouvernement de lancer une filière professionnalisante. Dans le même temps, le gouvernement emmené par Laurent Fabius souhaite démocratiser l’accès au niveau baccalauréat.

Trente ans plus tard, ces enseignements facilitent l’accès au monde du travail. Le principe d’alternance séduit le patronat, de par son mélange entre temps d’enseignement et pratique en entreprise. En 2012, selon une étude de l’INSEE, seulement 13% de personnes ayant obtenu un baccalauréat professionnel étaient inscrites à Pôle-Emploi.

A Nantes, plusieurs établissements ont développé ce cursus dans leurs programmes d’enseignement. C’est le cas du lycée des Bourdonnières, situé au sud de la ville, qui comptabilise 500 élèves inscrits dans les six filières professionnelles.

Alain Richard, proviseur du lycée des Bourdonnières, explique l’évolution du Bac Pro depuis sa création.      

Portrait de Jean-Baptiste Maître

Jean-Baptiste Maître