• Replay

Les libraires sont-ils heureux?

Après un premier confinement totalement à l’arrêt, les librairies peuvent aujourd’hui répondre aux commandes de livres de leurs clients en mal de lecture. 

Pour la trésorerie et la survie de la librairie, c’est certainement une bonne nouvelle. Pour le métier de libraire, et la qualité du travail, ce n’est pas aussi simple.

Car si on devient libraire c’est aussi (et surtout) pour partager son goût du livre et ses conseils de lecture. Ou pour laisser flâner les clients dans les rayons. Comment ce métier s’adapte-t-il au contexte actuel ?

Agathe Mallaisé de la librairie L’Embarcadère à Saint-Nazaire et Cécile Menanteau de la librairie Les Bien-Aimés à Nantes répondent à Joséphine le Maire sur ces questions.