Un sit-in contre le harcèlement de rue

partager:

Près de 200 personnes étaient réunies devant le Carré Feydau, le mercredi 4 novembre aux alentours de 20 heures, à l’appel des associations Stop harcèlement de rue de Loire-Atlantique et Osez le féminisme. Cette mobilisation fait suite au double viol, mi-octobre, d’une femme de 38 ans dans le centre-ville de Nantes. Les membres de l’association ont invité les personnes présentes à déposer des mots de soutien à la victime. Par ailleurs, des textes forts ont été inscrits, preuve que le phénomène ne laisse pas sans voix.

Pour Charlotte Langle, membre de l’association Stop harcèlement de rue, "la solution passe par l'éducation".

 

Crédit photo : Arnaud Gruet

 

Portrait de Arnaud Gruet

Arnaud Gruet