• Musiques
partager:
Je regarde à côté

Je regarde à côté

chien noir

Un chien noir est un spectre canin présent principalement dans le folklore britannique. Synonyme de dépression dans le langage populaire. Samuel Johnson fut le premier à comparer la dépression à un chien noir.

C'est aussi une créature nocturne. Son apparition ou ses aboiements étaient considérés comme un présage de mort. Il est vu comme une sorte de gros chien sauvage semblable à celui d'un chien domestique mais de très grande taille, à épaisse fourrure noire et doté d'yeux rougeoyants, de grandes dents et griffes acérées. Il se dégage de lui une impression de froid, de découragement, et de désespoir, ce qui justifie l'imprécision des descriptions le concernant. Il semblerait que son nom provienne du mot anglais Gallytrot (sorte d'étrange chien à apparence démoniaque et zombique). Ainsi, le surnom « chien noir » proviendrait de « Black Gallytrot ».

Les apparitions du chien noir sont souvent associées à des orages (comme celle de Bungay, dans le Suffolk). Elles se situent souvent dans les carrefours, les cimetières, les lieux de l'exécution et sur les voies antiques. Cependant, au pays de Galles, elles se limitent à la mer, et aux paroisses du littoral. Sur la côte du Norfolk, la créature est censée être amphibie, sortant de la mer pour voyager de nuit sur les voies isolées.

Les origines du mythe du chien noir sont difficiles à discerner. Il est impossible de déterminer si c'est de la culture celtique ou germanique, dans l'un des contes des Frères Grimm, The Three Little Birds, que vient cet élément dans la culture britannique. Depuis toujours, dans la mythologie européenne, les chiens ont été associés à la mort. On citera à ce propos Cŵn Annwn, Garm et Cerbère, qui ont tous été, en quelque sorte, les gardiens du monde souterrain, ainsi que Anubis chez les égyptiens. Cette association semble être due à la manie de creuser que manifestent les chiens. Il est possible que le chien noir soit le dérivé moderne de ces croyances.

Les chiens noirs sont presque toujours malveillants, mais quelques-uns seulement (comme les Barghest) sont directement dangereux. La plupart ne sont en eux-mêmes qu'un signe de la mort, associé d'une façon ou d'une autre au diable. Certains, cependant, comme les chiens Gurt à Somerset et le chien de la pendaison Hills (ci-dessous) peuvent parfois agir avec bienveillance.

Album: 
Je regarde à côté
Année: 
2021
Durée: 
142.00
Label: 
Naïve